Comptes-rendus des Rencontres 2019

 
Rencontres
Bonhomme
2019
2018
invitation_49
2017
invitation_46
2016
Invitation_41
2015
Renc Erro
2014
Invitation 31
2013
Invitation
2012
R26
2011
R22
2010
R15
2009
R13
2008
R8
2007
R6
2006-2005
R4
 

Le thème de la 53ème rencontre était "La poésie du détail", elle faisait suite à la projection du film "Paysage de lignes" de Thésée au cinéma Le Fellini, le mardi 12 mars grâce au partenariat avec la Municipalité de Villefontaine et la Cave Littéraire à l'occasion du printemps des poètes 2019 qui a eu lieu durant la semaine du 12 au 17 mars, en présence du poète Bernard Noël.Au FelliniBernard Noël, invité d'honneur de ces rencontres était présent du 15 au 17 mars dans les différents lieux où la poésie était mise à l'honneur à Villefontaine (Isère).

Public

Plus de 35 personnes ont été présentes dans le salon d'Arthésée pour participer aux animations et présentations de la journée suivie en fin d'après-midi par une lecture de Bernard Noël à l'espace Jacques Prévert animée par Jean-Paul Morin, le Président de La Cave Littéraire, en présence de Monsieur Patrick Nicole-Williams, Mairede Villefontaine et de Michel Imbert, délégué au développement Culturel et au rayonnement de la Cité.

Deux films de Thésée sont présentés en début d'après-midi, extraits de "Dans la peau des livres" (2010) et "Paysage de lignes" (2019), tous deux filmés à Maurégny-en -Haye (Aisne) l'un en 2009, l'autre en 2018 plus orienté autour des dessins de Bernard Noël. Voir les bandes annonces sur ce site Paysage de lignes et Dans la peau des livres et conditions de ventes.

  

L'exposition de Mylène Besson accompagnait ces manifestations sur les cimaises d'Arthésée dans une parfaite harmonie avec le travail artistique de Bernard Noël présenté dans le film. C'est d'ailleurs par la présentation du travail de Mylène que la journée a commencé, dans un dialogue entre les deux artistes. Bernard Noël a participé à de nombreuses œuvres de Mylène dont le travail axé essentiellement autour de la femme en donne une expression vivante où la déchirure vient du cœur et du corps dans un élan pour lequel les limites sont celles de la feuille. On navigue entre discrétion et violence tant chez le poète que chez la plasticienne. Voir les œuvres dans la Galerie d'Arthésée .

Photos © Titane Houben & Thésée

Après le buffet-lunch aux saveurs originales et les projections des extraits de films suivi des débats autour des œuvres et du film, une lecture collective était prévue, orchestrée par Thésée. Plus d'une vingtaine de personnes présentes se sont relayées pour lire chacune à leur tour une phrase du monologue "Le mal de l'intime" de Bernard Noël. Un monologue, tel que le conçoit Bernard Noël est un court roman dont toutes les phrases commencent par le même pronom. Mais construite sur cette grille qui n'est pas sans similitude avec la structure de ses créations dessinées, la lecture de chacune de ces phrases, isolée par la distinction des voix, prend une musicalité dont l'écoute semble une suite de petits poèmes et dont le sens se révèle peu à peu... magnifique exercice qui réunit l'écoute et la chance d'être dans le partage auprès d'un écrivain et poète d'exception.

...Tu as l'impression qu'un vide se retire en toi tandis que l'émotion d'être là, d'être bien là, pénètre dans ton cœur...

Le mal de l'intime, Bernard Noël

Exposition d'une vingtaine d'œuvres sur les murs ainsi que de livres d'artistes sur la vitrine, dont certains réalisés en duo Bernard Noël-Mylène Besson. A noter la présence également sur les murs de 3 œuvres de Bernard Noël appartenant aux collections privées de Mylène et Thésée.

   

q ...et les sourires la