Comptes- rendus des Rencontres 2017

 
Rencontres
Bonhomme
2017
invitation_46
2016
Invitation_41
2015
Renc Erro
2014
Invitation 31
2013
Invitation
2012
R26
2011
R22
2010
R15
2009
R13
2008
R8
2007
R6
2006-2005
R4
 

48ème rencontre, le samedi 25 novembre 2017

"La danse des mots" suivie de l'Assemblée générale au Siège Social d'Arthésée

Présentation des travaux réalisés et des partenaires rencontrés. L'association "l'Esperluette" nous a fait connaître son travail associatif et l'artiste Jean-Marc Rohart, plasticien, musicien qui anime les images et les mots avec humour et justesse. Projection intéressante. Merci à l'auteur.

Assemblée générale efficace avec une vingtaine d'adhérents présents ou représentés. Même si les actions de cette année ne sont pas spectaculaires par leur quantité, l'équipe est satisfaite des rencontres et partenariats qui se poursuivent dans une optique d'ouverture. Le DVD n'est pas mort, il permet entre autres d'animer des actions dans les bibliothèques et de faire connaître les artistes.
Le livre d'artiste apporte la richesse du travail à plusieurs. Les salons de Rives et de Pollionnay nous ont permis de nous confronter à un public élargi, et de se faire connaître dans de nouveaux lieux.

L'année à venir devrait aboutir à la diffusion de nouveaux films qui sont en préparation depuis plusieurs années. En particulier le film sur l'artiste Raâk, artiste pour laquelle Thésée va réaliser les dernières images à la fin de l'année. Sans doute la sortie sur DVD de vidéos connues ou nouvelles sur le poète Patrick Dubost. Un projet de reconduire le partenariat avec l'Ecole Galilée autour de collages, non plus de ERRÓ, mais de Prévert. Reconduction également prévue avec l'association oeil-art pour leur 7ème biennale. De nouveaux partenariats vont apparaître : avec Bubble-Art, La Cause des Causeuses, L'Esperluette... des salons et des artistes nombreux encore à découvrir... pas de quoi s'ennuyer. Les anciens ne seront pas oubliés.

La soirée se termine autour d'un moment festif où chacun a participé. Séance photo oblige! Merci à Marc-Henri pour ces photos. Un salut final, qui n'est qu'un sourire "d'au-revoir, à bientôt".

Invitation 47

  La 47ème rencontre réunissait symboliquement les 72 artistes exposés lors de la Biennale de l'art partagé à Rives en 2016, et l'artiste Armand Le Poête. Leur point commun étant humoristiquement parlant, et à une exception près, leur absence. Jean-Louis Faravel, président de l'association "oeil-art" se faisait le digne représentant des peintres et artistes dont les œuvres étaient présentes salle de l'Orgères à Rives, et que tous pouvaient découvrir dans le film vidéo présenté par Thésée. Patrick Dubost représentait pour sa part, son cher Alter Ego Armand Le Poête par une exposition toute présente.

     Plus d'une vingtaine d'invités sont venus, dont une artiste ayant participé aux ouvrages présentés sur les murs, il s'agit d'Alice Calm, une brodeuse très particulière dont la spécificité est d'utiliser pour ses broderies un fil extrêment fin puisqu'il s'agit de ses cheveux.

On peut découvrir ou retrouver une grande partie de l'exposition (c'est sérieux) et découvrir la variété des travaux poétiques d'Armand sur la page "galerie d'Arthésée" de ce site.

Pour voir la bande annonce du film cliquer sur l'image du DVD

DVD

Alice
JLFFrançoiseNicoleEmmausMarie-JeanneThésée_jeanLouischeveux
Voici un aperçu de l'ambiance dynamique de l'après-midi. Excusez le désordre des cadres, Armand Le Poête est venu des rang jé le Ouebmaster pendant con travaillaient.
C'est Loïc Cauchy qui a fait les photos, c'est pour ça qu'il n'est pas sur les photos. Merci pour ce reportage. Patrick Dubost a expliqué qu'Armand Le Poête faisait exprès certaines fautes d'orthographe et pas exprès certaines autres : il a un peu des habitudes. Des fois aussi, il n'en fait presque pas. Mais il est toujours très amoureux. Les fautes d'orthographe ça n'empêche pas d'être amoureux....
Rond_8
Marie_FranceDoigts levés
Patrick

Invit_4046ème rencontre le vendredi 24 mars 2017 à Villefontaine autour de deux vidéos de Thésée sur les artistes Hakim BEDDAR et Mohammed EL AMRAOUI, et dans deux lieux succcessifs :

le Siège social d'Arthésée pour recueillir l'exposition des estampes et livres d'artistes d'Hakim suivi de l'Espace Jacques Prévert au siège social de la Cave Littéraire où s'est concrétisé le débat autour de la langue arabe accompagné de lectures de Mohammed.

Dans les deux cas l'essentiel des discussions étaient autour des travaux de chaque artiste pour mettre en évidence la notion de "traduction" d'une langue poétique et de sa représentation dans l'espace de l'œuvre, thème en rapport avec celui du printemps des poètes 2017 : Afriques(s) 

Photographies ©Loïc Cauchy et Thésée.Ci-dessus photogramme extrait du film sur la lecture de "EX".

Le film sur Hakim Beddar intitulé "Fragmentations" montre le travail d'Hakim en 2001, à l'époque où il venait de construire son atelier à Charmes-sur-l'Herbasse dans la Drôme. On pouvait ainsi constater à la fois l'évolution de son travail et sa particularité : orientation vers la gravure et le partage avec des poètes dans de magnifiques livres "sculptés". On pourra admirer les estampes et livres exposés dans la page Galerie d'Arthésée. Le parallèle a été fait avec l'écriture : les matières, les signes utilisés, associés aux thèmes, aux couleurs parlent un langage poétique, évoquant l'Afrique natale du peintre, né à Alger. Le poète Mohammed El Amraoui, a également commenté les lectures présentées sur le dernier DVD édité par Arthésée éditions "Ils marchaient...". Les prises de vues avaient été faites au Musée des Beaux-Arts de Lyon pendant le printemps de poètes 2014 lors d'une prestation de Mohammed avec Patrick Dubost.
 Gravure  Toile bleue 

Mohammed El Amraoui explique qu'il écrit dans les deux langues, commençant souvent par l'arabe qu'il traduit en français. Certains sons français n'existent pas en arabe, ce qui empêche la traduction, par exemple dans le texte "EX" qui se trouve dans le DVD

  

Après un goûter aux multiples saveurs, la soirée se poursuivait à l'Espace Jacques Prévert, iieu des associations de Villefontaine. Le partenariat avec la Cave Littéraire s'est concrétisé avec une première partie présentée par Jean-Paul Morin, la "revue des revues" selon la tradition de la Cave Littéraire, ce qui permettait de montrer la quantité d'occurences des œuvres du poète apparaissant dans le registre de la Poéthèque créée par cette association.

  

   

Quelques-uns de ses ouvrages