association

actualités

InvitationsRencontres
vidéos
DVD

entrée des artistes

adhésion

         

lieux

de

diffusion

           

Vidéographie

contact

 

bonhomme

Comptes-rendus

2019
2018
Personnage
2017
Invit_46
2016
Invit
2015
Renc 36
2014
Invit 31
2013
Rencontre30
2012
Rencontre26
2011
Rencontre22
2010
invit15
2009
R13
2008
R8
2007
R6
2006-2005
Invit4
 
Rencontres et invitations
Le COMPTE-RENDU de la 53ème rencontre ARTHESEE en présence de Bernard Noël et Mylène BESSON le samedi 16 mars dans les salons d'Arthésée de Villefontaine est disponible sur ce site en cliquant sur l'image du carton d'invitation.
 

contacts :

atelier-bernardnoel.com

mylenebesson.net

lacavelitteraire.com

La rencontre sera suivie par une lecture de Bernard Noël à l'Espace Jacques Prévert de Villefontaine organisée par La Cave Littéraire en partenariat avec la Mairie de VILLEFONTAINE

Le dimanche permettra une autre approche des deux artistes invités, par une complicité de l'intime, avec des lectures organisées par la Cave Littéraire, avec des poètes de la cave, dont Bernard Noël, Alain Wexler et Arlette Pérussie, liées à une exposition d'œuvres complémentaires de Mylène Besson.

Voir ci-contre le programme de La cave Littéraire en cliquant sur les images pour avoir toutes les informations.

Pour des infos sur la poéthèque voir la bande-annonce du film "Naviguer en poéthèque", réalisé par Thésée.

 

Bernard Noël, né en 1930, est sans doute un des plus grands poètes français, connu dans le monde entier pour sa manière particulière d'écrire avec sobriété et délicatesse des textes dont la force n'a d'égale que leur beauté. Qu'il parle du corps, de la pensée, de l'écriture, de la politique, ou de l'art, son œuvre touche profondément le lecteur. Bernard Noël s'engage, dans tous les sens du terme, avec une expression dont on ne trouve jamais la limite entre poésie et littérature, pour nous questionner sur l'intime, l'infime de ce que nous sommes. Il ose nous pénétrer avec pudeur, dans des élans qui ne sont que l'image d'une création hors norme qui nous traverse le corps.

Mais le personnage de Bernard Noël est une évanescence de cette créativité. On le dirait léger, presque timide, discret, et d'une modestie qui nous étonne au regard de l'intelligence profonde de ses écrits.

Quant à ses dessins ou œuvres plastiques qui n'ont bien sûr pour lui pas l'importance qu'il peut donner à la réflexion qui l'anime, elles sont une grille de lecture qui le représente, un espace où le visible du vide amène au remplissement, dans un mouvement d'accueil du détail, du vivant, de ce qui, ici et maintenant, se présente à lui, donnant à la main un méditation narrative incitant le regardeur à se créer lui-même dans les failles de sa propre nature.

Mylène Besson, née en 1961, nous dit :"... avant d’être de la matière assemblée sur un support, une peinture, un dessin, c’est de la vie. La matière première que je travaille c’est le flux qui me pénètre, l’indéfinissable des affects. C’est du noir, du désir." Peintre de la vie, beaucoup de ses thèmes s'ouvrent sur la femme, le corps, avec une délicatesse émouvante, comme si la main, plutôt que peindre brodait la vie sur le support qui la lie à la terre. Elle a, dans le dessin, le trait qu'elle imprime et le pointillé qui l'anime, ce même apport de délicatesse et de réalisme que Bernard Noël. C'est l'écoute de l'humain qui l'a sans doute menée à travailler avec de grands poètes et c'est dans une logique incontournable qu'elle est invitée à partager cette exposition avec les "détails" des paysages de lignes et les lectures de Bernard Noël.